jeudi 18 janvier 2018

Throwback Thursday (#10) : La meilleure héroïne



Créé par BettieRoseBooks et conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Cette semaine le thème est :


J'ai choisi :

Diabolic de  S. J. Kincaid : J'avais beaucoup aimé ce roman et notamment l'univers créé par l'auteure, assez de détails mais pas trop non plus, pour que l'on comprenne où l'on est. Et bien sûr j'avais adoré Némésis, notre diabolic qui devient malgré elle humaine, suivre son évolution tout au long du roman était vraiment très appréciable. Je pense que le tome 2 devrait sortir bientôt, j'ai hâte !


Résumé : 
"Avez-vous déjà observé un tigre ? Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l'homme le plus robuste, des muscles d'acier capables de traquer n'importe quelle créature. Pourtant, lorsqu'il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne". 
Un Diabolic n'est pas humain. Un Diabolic est programmé pour être fidèle envers une seule personne. Un Diabolic n'existe que pour protéger son maître. Quitte à donner sa vie. Quitte à en prendre d'autres.

Anaïs 🌸




mardi 16 janvier 2018

Quand vient la vague, Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier



Mon avis : presque un coup de cœur, très belle lecture, les liens entre frère et sœur m'ont beaucoup touchés.

Tout d'abord, je remercie NetGalley et les Editions Rageot de m'avoir permis de lire ce roman avant sa sortie. 💜

Nina a disparu il y a 10 mois sans laisser de traces... Enfin si, une lettre. Une lettre adressée à son petit frère Clément. Jusqu'à présent, Clément ne s'était pas mêlé des recherches concernant sa sœur, laissant la police faire son travail. Mais aujourd'hui, après une réflexion de son meilleur ami, il a le déclic ! Il veut retrouver sa sœur Nina. Il veut repartir de zéro, rassembler tous les éléments qu'il a en sa possession et retrouver coûte que coûte Nina.

"C'est précisément pour cela que Clément ne s'est pas inquiété. Il a toujours considéré Nina comme quelqu'un de solide. Boudeuse, agaçante, secrète sous son apparence sociable, mais capable de s'extirper de n'importe quelle situation, et aussi de l'en sortir si besoin. Une grande sœur, quoi."

L'intrigue principale est donc là : comment et pourquoi Nina, une jeune femme sans problème vivant dans une famille en apparence tout à fait normale, une mère bibliothécaire, un père gérant d'une grande marque de textile et un frère passionné de surf a t'elle disparue ? 

Ce livre n'est pas un coup de cœur, mais presque, il m'a beaucoup touché, car il s'agit de l'histoire d'un frère et d'une sœur et je me suis sentie concernée. J'ai beaucoup pensé à mon petit frère ainsi qu'à ma petite sœur pendant toute la lecture. C'est un des thèmes importants du roman, les liens qu'unissent frère et sœur. 
Clément et Nina s'entendaient bien, mais sans plus, comme deux adolescents, chacun sa vie, chacun ses amis... Mais, au fur et à mesure de ses recherches, Clément se rend compte à quel point sa grande sœur lui manque et à quel point il l'aime et j'ai trouvé cela tellement touchant, j'ai presque eu les larmes aux yeux sur certains passages.

"Le manque de Nina est un creux palpitant qu'il sent en permanence dans sa poitrine, comme un cœur manquant, un organe fantôme."

Ce roman été écrit par deux auteurs : Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier et je trouve leur travail fantastique. Je ne sais pas comment ils ont fonctionné, mais l'écriture est fluide et on ne sait pas qui à écrit quoi, tout s’emboîte très bien. J'ai beaucoup aimé le fait que nous ayons les deux points de vue : celui de Clément et celui de Nina, mais aussi deux temporalités différentes : le présent et le passé.

Concernant les personnages, Clément m'a touché, beaucoup touché même ! Toute la partie où il mène son enquête pour retrouver sa sœur est très prenante, ses réactions sont justes, je l'ai trouvé très mature. Contrairement à Nina, j'ai parfois eu du mal à comprendre certaines de ses réactions notamment la raison de son départ.. Pourquoi n'en avoir parlé à personne ? Même si à la fin, on le comprend bien sûr, je l'ai trouvé parfois un peu égoïste.
D'autres personnages dans le roman seront importants, je pense notamment à Jules qui est homosexuel et qui va avoir une grande place dans la vie de Nina.

Je finirais en disant que se fut une très bonne lecture de ce début d'année qui me marquera. L'histoire d'une vague qui en pensant emporte tout sur son passage et fait changer bien des choses. Une histoire très prenante que j'ai eu mal à quitter. 


Anaïs 🌸

Quand vient la vague de Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier - roman jeunesse - Editions Rageot - 288 pages - sortie le 16 janvier 2018
lundi 15 janvier 2018

C'est lundi que lisez-vous ? (#29)

Aujourd'hui c'est lundi et le lundi c'est le rendez-vous hebdomadaire pour faire le point sur mes lectures. Tous les participants de ce rendez-vous sont répertoriés sur le blog de Galleane.

Bonjour à tous. Je reprends petit à petit un bon rythme de lecture, ça fait du bien de prendre le temps de lire. Cette semaine j'ai donc commencé par Quand vient la vague qui sortira le 17 janvier (ma chronique sortira en même temps), c'est un roman que j'ai beaucoup apprécié et qui m'a touché. J'ai ensuite lu une BD, Jamais de Bruno Duhamel, la couverture est très jolie et l'histoire m'intéressait, je l'ai trouvé sympa. Et, je viens de finir entre deux mondes d'Olivier Norek dont je vous parlerais prochainement

Chronique Quand vient la vague // Chronique Jamais // Chronique Entre deux mondes
(en cours)

Cette fois c'est sur, je commence La Princesse de Clèves pour le #ReadingClassicsChallenge2018


Je n'ai pas encore décidé ! 👀

Je vous souhaite une excellente semaine !

Anaïs 🌸




vendredi 12 janvier 2018

Les carnets de Cerise, tome 2 : Le livre d'Hector, Joris Chamblain et Aurélie Neyret



Mon avis : En amour pour le premier tome des carnets de Cerise, ce deuxième tome l'est tout autant, voir plus !

L'année dernière, j'ai eu un énorme coup de cœur pour Cerise. J'ai adoré les illustrations, l'histoire, les personnages, tout ! Je trouve cela tellement beau et poétique. J'ai laissé un peu traînée pour le tome 2 et il y a quelques jours, j'ai sauté le pas, j'ai acheté le tome 2 et je l'ai lu tout de suite, bien sûr ! 

Pour ceux qui n'auraient pas lu le premier tome. Cerise une jeune fille de 11 ans rêve de devenir romancière, elle adore écrire et elle tient un carnet où elle note un peu sa vie, ses observations, etc... Et son sujet préféré, ce sont les adultes. Elle adore les observer et comprendre quel secret ils peuvent bien cacher.

Dans ce tome 2, nous retrouvons notre héroïne préférée Cerise (d'ailleurs petit point personnel, mais depuis très très longtemps, je souhaite, si j'ai une fille un jour l'appeler Cerise donc raison de plus de l'aimer encore plus cette Cerise !). Notre petite enquêtrice s'intéresse cette fois-ci à une vieille dame Elizabeth qui emprunte depuis 20 ans le même livre à la bibliothèque. Cerise va donc chercher à comprendre pourquoi ? Et quel secret cache Elizabeth et son livre ?

Toujours aussi poétique, je me laisse aller à rêver à chaque fois que je suis dans ma lecture. Je ne sais pas si ce tome 2 dépasse le premier au niveau du coup de cœur, mais presque, car dans celui-ci, il est question de livres, de bibliothèque... Bref tout ce que j'aime en fait !

En résumé : J'adore, j'adore, j'adore !! Voilà tout est dit ! Vivement que je lise la suite !

Les carnets de Cerise, tome 2 : Le livre d'Hector de Joris Chamblain et Aurélie Neyret - Bande dessinée - Editions Soleil - 76 pages - sortie le 6 novembre 2013
mercredi 10 janvier 2018

La grande roue, Diane Peylin



Mon avis : comment parler d'un livre dont on ne peut rien dire, mais qu'on a tellement aimé ?

Et oui, c'est la phrase qui me vient tout de suite à l'esprit après ma lecture de La grande roue de Diane Peylin. C'est un livre que j'ai adoré, il fait partie de mes premiers coups de cœur de 2018 ! L'écriture est exceptionnelle, tout est mis en place pour embrouiller le lecteur jusqu'aux dernières pages, et c'est ce que j'aime dans la littérature : être surprise !

L'intrigue principale se fait autour d'Emma, une jeune fille rousse qui va rencontrer un soir de fête foraine près d'une grande roue, son prince charmant Marc. Démarre alors un vrai conte de fées, Emma qui était une fille "transparente" aux yeux de ses parents devient, grâce à Marc, la femme dont elle a toujours rêvée, il la rend belle, il la rend forte, elle devient "sa poupée". À côté de cette histoire, nous avons d'autres personnages et d'autres destins : Nathan dans un bureau du commissariat, David en haut d'une montagne et Tess perdue dans la nuit.

Des destins, des personnages différents qui semblent tous en quête de leur identité. Ce livre est un vrai labyrinthe, on emprunte des chemins qui finalement ne sont pas les bons, on retourne en arrière, on part sur d'autres pistes et finalement, on est secouée par ce que l'on découvre petit à petit. C'est ce que j'ai ressenti en lisant ce livre. Je l'ai totalement dévoré en quelques jours, je n'arrivais plus à le lâcher, car je voulais vite savoir la suite.

Le roman est très bien construit, l'écriture est fluide, le style est très bien travaillé. Les chapitres sont courts et à chacun d'eux nous avons l'histoire d'un personnage différent. Tout cela rend, la lecture très agréable et très rapide, j'aurais aimé que ce livre ne se finisse jamais tellement, je l'ai apprécié !

Il sort demain en librairie et si vous avez envie d'être surpris(e) je vous invite vivement à le lire !

Anaïs 🌸

La Grande roue de Diane Peylin - Contemporaine - Editions Les Escales - 256 pages - Sortie le 11 janvier 2018


lundi 8 janvier 2018

C'est lundi que lisez-vous ? (#28)

Aujourd'hui c'est lundi et le lundi c'est le rendez-vous hebdomadaire pour faire le point sur mes lectures. Tous les participants de ce rendez-vous sont répertoriés sur le blog de Galleane.


Bonjour à tous. De très bonnes lectures cette semaine. Je l'ai débuté avec Wonder après avoir vu la bande annonce au cinéma et j'ai vraiment beaucoup aimé. Je me suis ensuite acheté le tome 2 des Carnets de Cerise que j'ai dévoré tout de suite et c'est encore un énorme coup de coeur ! Et sur les conseils d'une collègue, j'ai lu La grande roue qui sortira en librairie le 11 janvier et donc je vous parlerai très bientôt. 


Bouleversée, Nina quitte le domicile familial et jette ses clés dans une bouche d’égout… Quelques mois plus tard, son frère Clément se met à sa recherche. De Lacanau à Bordeaux puis Paris, il découvre la raison de sa fuite, ces « vagues » qui l’ont submergée, l’obligeant à tout quitter.



Cette année je participe au #ReadingClassicsChallenge2018 qui consiste à lire chaque mois un ou plusieurs auteurs classiques. Pour le mois de janvier j'ai donc décidé de relire La Princesse de Clèves de Madame De La Fayette, une lecture que j'avais faite au lycée il me semble, j'en garde un bon souvenir, je vais me replonger dedans. 

Bonne semaine à tous ! 

Anaïs 🌸
dimanche 7 janvier 2018

Wonder, R.J. Palacio



Mon avis : un thème poignant, un héros touchant, une petite pépite !

Wonder est un livre que j'avais déjà remarqué, mais qui ne faisait pas partie de ma pile à lire tout de suite. J'ai vu la bande-annonce alors que j'étais au cinéma et cela m'a donné envie de lire rapidement, ce que j'ai fait, et j'ai bien fait ! J'ai été très touchée par cette histoire qui ne laisse pas indifférent.

"Tout le monde mérite une ovation au moins une fois dans sa vie, parce que nous triomphons tous du monde.
August Pullman (surnommé Auggie) est un petit garçon né avec une malformation du visage. Ses parents voulant le protéger des autres, Auggie n'est jamais allé à l'école. Pourtant cela va changer lors de la prochaine rentrée, Auggie va entrer en sixième et se confronter aux autres. Auggie et sa famille vont connaître beaucoup d'appréhension quant à cette rentrée. Mais, c'est un petit garçon très mature concernant sa situation, il est très courageux pour son âge. C'est en cela qu'il m'a beaucoup touché, car August est très lucide vis à vis de sa malformation, il s'en moque même parfois même si quelquefois des petits coups de blues.. C'est ce qui rend ce personnage tellement humain et si proche de nous tous ! 

J'appréhendais un peu le thème du roman et j'avais peur que l'on soit dans le mélodrame vu la situation d'Augie et sa famille, mais finalement pas du tout. Le texte est vraiment très bien écrit pour cela. Alors bien sûr, il retranscrit bien la cruauté dont les enfants ont les uns envers les autres, le poids des regards posés sur soi quand on est "différent" et pas dans la norme. Mais c'est aussi beaucoup d'humour, Auggie se moque de lui-même et cela donne ce petit côté léger dont on a besoin dans un roman avec un thème aussi fort.

"- Tu seras toujours comme ça August ? Je veux dire... la chirurgie esthétique peut par faire quelque chose ?
Je rigolai en montrant mon visage du doigt.
- Ben... ce que tu vois là, c'est après la chirurgie esthétique !
Jack se donna une grande claque sur le front et explosa de rire.
- Mec, tu devrais lui faire un procès, à ton chirurgien ! hoqueta-t-il entre deux gloussements."
Ce qui est aussi magnifique dans ce texte, c'est l'amour omniprésent dans la famille d'Auggie. Que ce soit son père, sa mère ou sa sœur Via, ils sont tous toujours présents pour lui, l'encourage, le soutienne. C'est parfois dur pour sa grande sœur Via qui entre au lycée et qui n'a pas envie que ses nouveaux amis rencontrent son petit frère différent, de peur que le regard que portent ses amis sur elle ne change. Mais on ressent tellement d'amour entre eux, j'ai trouvé cela très beau.

"You really are a wonder Auggie, you are a wonder."
Concernant les personnages, ils ont tous leur place. Les amis du collège d'Auggie comme ceux qui le rejettent... On remarque qu'ils ne représentent pas les bons et les mauvais, car au fur et à mesure que l'histoire avance, chacun montre une autre facette de sa personnalité.

J'ai aimé aussi le fait que le roman soit raconté de différents points de vue, nous avons celui d'Auggie, Summer (une des ses amies du collège), Via (sa soeur), Jack (un de ses amis de collège), Justin (le petit ami de Via). Cela permet de se mettre dans la peau de chacun et de voir comment ils ressentent les choses vis à vis de la situation d'August. D'être dans la tête d'August est ce qui m'a le plus plu ! 

En résumé, je suis très heureuse d'avoir lu ce roman et je pense qu'il devrait être donné à lire en classe, car il est vrai que les enfants au collège sont parfois très cruels entre eux, cela changerait peut-être leur regard. C'est une petite pépite que je conseille à tout le monde de lire !

Anaïs 🌸


jeudi 4 janvier 2018

Throwback Thursday (#9) : Un livre dont j'ai envie de parler



Créé par BettieRoseBooks et conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Cette semaine le thème est :

J'ai choisi : 


Mon ami Adèle de Sarah Pinbourough : aujourd'hui j'ai envie de vous (re)parler de ce livre car il aura marqué mon année ! J'ai trouvé l'histoire absolument dingue et surtout la fin ! Un trio infernal avec de la manipulation. C'est un texte très bien écrit, le lecteur est manipulé jusqu'au bout. Je me souviendrais longtemps de cette lecture ! 

Mon article ici 

Résumé : 
LOUISE
Mère célibataire, elle est coincée dans un quotidien minuté. Un soir pourtant elle embrasse un homme dans un bar… sans savoir qu’il est son nouveau patron.

DAVID
Psychiatre renommé et dévoué à sa femme, il regrette ce baiser mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante.

ADÈLE
L’épouse de David semble n’avoir aucun défaut. Si ce n’est de vouloir à tout prix devenir l’amie de Louise… Fascinée par ce couple modèle, Louise se retrouve malgré elle piégée au coeur de leur mariage. Et peu à peu, elle commence à entrevoir des failles.

David est-il l’homme qu’il prétend être ?
Adèle, aussi vulnérable qu’elle y paraît ?
Et par quel secret inavouable sont-ils liés l’un à l’autre ?

Anaïs 🌸




mercredi 3 janvier 2018

Au revoir là-haut, Pierre Lemaitre



Mon avis : premier roman lu de l'auteur Pierre Lemaitre, sur fond historique, j'ai adoré le style et l'histoire ! 

Récompensé par le prix Goncourt en 2013, et plus dernièrement adapté au cinéma, Au revoir là-haut est un roman qui me tente depuis un moment, car je n'en avais entendu que du bien.

L'histoire commence deux jours avant la fin de la Guerre 14-18. Albert, un soldat français, frôle la mort en se faisant ensevelir sur le champ de bataille dans un trou suite à une explosion d'obus. Son collègue, Édouard, qui a vu toute la scène, ne peut pas rester sans rien faire, il décide d'aller aider Albert, mais à ce moment-là une autre explosion intervient. Édouard en sort mutilé, un trou au milieu du visage.

Après la guerre, Édouard ne veut pas rentrer chez lui. Albert qui est reconnaissant d'avoir la vie sauve grâce à son ami ne souhaite pas l'abandonner. Ils vont alors vivre tous les deux.

Pierre Lemaitre revient sur des événements d'après-guerre méconnus. En effet après la guerre, la France pense d'abord à honorer et à glorifier les hommes morts au combat plutôt que ses survivants. Cela est très bien décrit dans le roman à travers ces deux personnages qui ont du mal à retrouver un emploi, cela est difficile avec les administrations, les indemnités qui leur sont promis n'arrivent pas). J'ai trouvé cela vraiment très intéressant, car je n'avais jamais pensé à cet aspect de l'histoire.

Ensuite, il y a le devoir de mémoire et comment après la guerre il a fallu enterrer tous les hommes avec la difficulté à identifier les corps, leur trouver une sépulture, etc... Ce sont des choses qui se sont réellement passées et dont on ne parle jamais.

Concernant les personnages : Albert est un homme "simple d'esprit" et j'ai trouvé que, parfois, il se laissait vraiment trop influencer par Edouard. Mais il m'a touché par certains aspects aussi (je n'en dirais pas trop, mais le moment où il s'achète des souliers neufs m'a beaucoup touché) et aussi son histoire avec Pauline, la dame de ménage. J'ai trouvé Édouard un peu trop égoïste. Certes, ce qui lui est arrivé est horrible, mais parfois, il n'est pas très gentil avec Albert, alors que celui-ci fait tout pour lui et ne l'abandonne jamais.
Pour ce qui est des autres personnages, on découvre le lieutenant Pradelle, un homme détestable et que j'ai détesté au fur et à mesure que le roman avançait. Madeleine, la soeur d'Édouard m'a touchée, car elle pense que son frère est mort au combat, il lui manque.
Tous les personnages, principaux ou secondaires, sont bien analysés, ils ont tous leur personnalité et j'ai vraiment beaucoup apprécié cela.

En conclusion, je dirais que j'ai vraiment beaucoup apprécié ce roman. C'est un gros pavé, mais je ne me suis jamais ennuyé, j'ai été prise dans le récit dès le départ. J'ai eu envie d'en connaître plus sur les personnages.
La suite "Couleurs de l'incendie" vient juste de sortir aujourd'hui ! Je pense que je vais me plonger dedans dans pas longtemps.

Anaïs 🌸

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre - Historique - Editions Le Livre de poche - 619 pages - sortie le 22 avril 2015
lundi 1 janvier 2018

C'est lundi que lisez-vous ? (#27)

Aujourd'hui c'est lundi et le lundi c'est le rendez-vous hebdomadaire pour faire le point sur mes lectures. Tous les participants de ce rendez-vous sont répertoriés sur le blog de Galleane.





Bonjour à tous. Tout d'abord je tenais à vous souhaite une très belle année 2018 ! Je vous souhaite pleins de bonheur, de réussite et bien sûr pleins de belles découvertes livresques et pleins de coup de coeur. La semaine dernière je n'ai pas fait de c'est lundi que lisez-vous car je profitais de ma famille pour noël. 
De bonnes lectures sur ces deux dernières semaines ! Je vous laisse retrouver mes chroniques ci-dessous : 



« Je m'appelle August. 
Je ne me décrirai pas. 
Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire.
Né avec une malformation faciale, Auggie n'est jamais allé à l'école. 
A présent, pour la première fois, il va être envoyé dans un vrai collège... 
Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux, malgré tout ?
Ne jugez pas un livre garçon à sa couverture son apparence »





Je n'ai pas encore décidé ce que je lirais ensuite ! 





Anaïs 🌸







Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...